Senin, 29 April 2019

Télécharger Le Livre des lunes Tome 2 : 17 Lunes PDF En Ligne

Le Livre des lunes Tome 2 : 17 Lunes


Book's Cover ofLe Livre des lunes Tome 2 : 17 Lunes
3.63 étoiles sur 5 de 872 Commentaires client

Télécharger Le Livre des lunes Tome 2 : 17 Lunes PDF En Ligne - Ethan n’aurait jamais imaginé que Lena pouvait le fuir ou lui cacher des choses. Qu’un jour arriverait où ils ne se comprendraient plus. Son statut de Mortel lui interdisait l’accès au monde des Enchanteurs mais était-ce une raison pour rompre tout lien ? Après le désastre du seizième anniversaire de Lena il avait pensé que l’aimer et la soutenir suffiraient. Et que leur amour indestructible hier était à présent voué à l’échec.

Télécharger Livres En Ligne

Les détails de Le Livre des lunes Tome 2 : 17 Lunes

Le Titre Du LivreLe Livre des lunes Tome 2 : 17 Lunes
AuteurKami Garcia
ISBN-102012018319
Date de publication17/11/2010
Livres FormateBook PDF ePub
Catégoriesmystère
Mots clés
Évaluation des clients3.63 étoiles sur 5 de 872 Commentaires client
Nom de fichierle-livre-des-lunes-tome-2-17-lunes.pdf
Taille du fichier26.26 MB (la vitesse du serveur actuel est 18.44 Mbps

Vous trouverez ci-dessous quelques critiques les plus utiles sur Le Livre des lunes Tome 2 : 17 Lunes. Vous pouvez considérer cela avant de décider d'acheter ou de lire ce livre.
Autant prévenir que pendant au moins cent pages c'est l'ennui royal... Ok je veux bien qu'après un enterrement on ait besoin de faire son deuil et qu'on ne se remet jamais vraiment au final. Mais insister pendant cent pages uniquement sur ça c'est lourd et pesant. Chaque phrase chaque action n'est pas obligée d'avoir pour seul objet le deuil. Ça donne l'impression de marcher dans la boue. On patauge dans le pathos et ça n'avance pas. Je pense que cette tristesse est quelque chose qui aurait pu être transmis de manière beaucoup plus fluide que ça.Sans compter que le début est très long et que chaque action paraît étirée comme un élastique pour faire le plus grand nombre de pages possible. Ce qui est parfois raconté en trente pages pourrait n'en faire que dix sans rien perdre en contenu.En bref un début de roman vraiment pas encourageant où j'ai eu plus d'une fois envie de frapper Lena tellement elle est insupportable. Et le côté trop fleur bleue d'Ethan fini par filer la nausée.Heureusement il y a Link. le bon copain. Et combien de fois j'ai eu envie d'engueuler Ethan et de le secouer bien fort en lui disant : "Mais écoute-le bon sang !". Car Link sous ses dessous superficiels a bien souvent raison. Ajouté à Link il y a un nouveau personnage : Olivia dite "Liv". Une fille très simple drôle et qui réveille un peu la bonne humeur d'Ethan. J'ai adoré ce personnage lumineux même si on aurait pu aisément se passer d'un rapprochement ô combien prévisible et banal entre Ethan et elle...En même temps Lena est tellement tête-à-claques que j'ai eu souvent envie qu'Ethan la laisse définitivement tomber. Sa détresse ne m'a pas touchée du tout. J'y ai été totalement insensible. Mais Ethan s'accroche à elle le bougre ! Complètement maso le pauvre... Heureusement que Lena est particulièrement absente de ce second tome. C'est un énorme avantage quand on sait que du coup il y aura moins de guimauve et plus d'action et de découvertes.En effet on découvre dans ce second tome les dessous du monde des Enchanteurs et encore plus de secrets gardés par les habitants de Gatlin. Histoires familiales touchantes (je pense à une en particulier qui est vraiment très forte et surprenante) et nouvelles créatures sont donc de la partie. Ajoutées à une intrigue mystérieuse et à une quête pleine de danger cela donne une deuxième partie de roman vraiment plus qu'intéressante.Ce qui est aussi plaisant c'est que les personnages secondaires qui font souvent office de décoration ou ne servent qu'à mettre en avant le personnage principal dans d'autres romans ont ici une vraie place qu'ils soient humains ou non. Et ils sont pour la plupart attachants et bien caractérisés.Même si mes favoris restent encore Link et Ridley. Un duo bien plus captivant à suivre que Lena et Ethan. Plus discret et sans guimauve la tension entre le meilleur ami d'Ethan et la cousine ténébreuse de Lena est bel et bien présente et les piques nombreuses. Mais on les sent bien mordus ces deux-là. Et puis Link a toujours autant d'humour et dans ce tome-là c'est plus qu'agréable. Il est certes un peu trouillard mais voue une amitié fidèle à Ethan et est loin d'être lâche. Et c'est aussi ce qui le rend réaliste et attachant. Quant à Ridley elle est toujours aussi touchante et sa carapace se fait un peu moins épaisse bien malgré elle d'ailleurs.J'adore le trio de grande-tantes d'Ethan également ! Elles sont souvent très drôles et bien plus malignes qu'on ne veut bien le croire. Ça donne envie de les avoir pour grand-mères. Les personnes âgées sous leurs dehors inoffensifs sont donc loin d'être mises au rebut dans cette saga. Elles sont le plus souvent détentrice de la mémoire de la ville mais aussi pleines de ressources inattendues.La multitude de personnages dans cette saga est une vraie force et permet de s'attacher et de donner vie à la ville bien spéciale de Gatlin.Quelques nouveaux personnages sont également potentiellement intéressants pour la suite (bon allez moi j'ai bien envie de voir Liv et John Breed ensemble ça pourrait être pas mal - bon ça m'étonnerait mais on peut toujours rêver...) et on découvre des menaces bien plus terribles que dans le tome précédent. le monde l'ambiance unique et les personnages valent bien le coup d'oeil ! Beaucoup de retournements de situation et de révélations sont au programme de cette suite !En bref une première partie lourde et décourageante mais une seconde partie pleine d'aventures de découvertes et d'action. On est en présence d'un monde bien construit et qui recèle bien des surprises. La fin surprenante présage d'ailleurs d'une suite du tonnerre et donne très envie d'avoir le troisième tome entre ses mains !Lien : http://lesvictimesdekelith.b.. + Lire la suite
Ce qu'il y avait de bien avec Link c'est qu'il ne posait jamais de questions. Il fonçait point barre. Il avait foncé lorsque nous avions essayé de découper un pneu pour fabriquer une balançoire. Il avait foncé quand je l'avais aidé à construire un piège à alligator dans mon jardin et chaque fois que j'avais volé La Poubelle pour traquer une fille dont le reste du lycée considérait qu'elle était un monstre. C'était une grande qualité chez un meilleur copain et parfois je me demandais si j'aurais fait la même chose pour lui au cas où les rôles avaient été inversés. Parce que j'étais toujours celui qui tergiversait et lui toujours celui qui relevait le défi sans broncher + Lire la suite

0 komentar:

Posting Komentar