Minggu, 07 Juli 2019

Télécharger Jack l'éventreur le premier sérial killer PDF Livre

Jack l'éventreur le premier sérial killer


Book's Cover ofJack l'éventreur le premier sérial killer
3.75 étoiles sur 5 de 4 Commentaires client

Télécharger Jack l'éventreur le premier sérial killer PDF Livre - Jack l'Eventreur ("Jack the Ripper") est sans nul doute le pluscélèbre de tous les tueurs en série. En 1888 il a assassiné cinqprostituées en quatre mois à Londres. Il les a égorgées etmutilées avec une violence rare et s'est réellement déchaînésur sa dernière victime qu'il a mise en charpie. Malgré le longtravail de la police il n'a jamais été arrêté. Après avoirréexaminé des centaines de documents officiels...

Télécharger Livres En Ligne

Les détails de Jack l'éventreur le premier sérial killer

Le Titre Du LivreJack l'éventreur le premier sérial killer
AuteurPaul Roland
ISBN-102919583271
Date de publication03/02/2012
Livres FormateBook PDF ePub
Catégoriesdocument
Mots clésl'éventreur premier sérial killer
Évaluation des clients3.75 étoiles sur 5 de 4 Commentaires client
Nom de fichierjack-l-éventreur-le-premier-sérial-killer.pdf
Taille du fichier20.98 MB (la vitesse du serveur actuel est 27.46 Mbps

Vous trouverez ci-dessous quelques critiques les plus utiles sur Jack l'éventreur le premier sérial killer. Vous pouvez considérer cela avant de décider d'acheter ou de lire ce livre.
Une énième enquête qui nous livrerait enfin avec certitude le nom du plus célèbre des serial killers ?Paul Roland ne s'aventure pas sur ce terrain. Même s'il nous livre à la fin de l'ouvrage un nouveau nom dans la liste des suspects possibles loin des clichés et hypothèses généralement admises il n'en tire pour autant pas de conclusions définitives.Le livre écrit en se basant sur les archives de la police londonienne les documents médicaux-légaux les coupures de presse de l'époque se veut avant tout une enquête scrupuleuse qui nous relate avec précision les crimes qui ont eu lieu à Whitechapel en 1888 et fait le point sur nos connaissances actuelles de l'affaire. L'auteur étudie aussi les différentes hypothèses émises notamment les plus récentes en les examinant à la loupe.L'intérêt du travail de Roland tient aussi dans le fait qu'il restitue l'affaire dans son contexte socio-économique nous livrant une description assez précise de l'East End londonien de la fin du XIXe siècle.Très riche en illustrations un document qui est sans doute l'un des plus complets et précis sur le sujet.Eric D.+ Lire la suite
J'ai dégoté à la médiathèque. Il me faisait de l'oeil sagement assis sur son promontoire... J'avais déjà trois livres dans les mains sachant que j'en ai toute une tonne qui m'attend dans ma chambre et sur mon Kindle... Bah au point où j'en suis je me suis qu'un de plus ou de moins xDEt donc le livre de Paul Roland repart sur les traces de ce bon vieux Jack. Ce n'est ni plus ni moins qu'une enquête criminelle en fait avec le passage en revue des victimes puis des suspects émaillé de quelques remarques et opinions de l'auteur. Un bon livre somme toute quoique je l'ai trouvé quelques fois un peu trop "rapide" sur certaines choses. C'est vrai qu'en comparant avec le livre de Philip Sudgen (que Paul Roland a utilisé pour son enquête) sur le même thème et qui fait 500 pages (celui-ci n'en fait même pas 300) bon on se demande si l'auteur n'a pas pris certains raccourcis ou autres. Je ne suis pas une spécialiste du sujet très loin de là mais je pense que ce livre conviendra très bien pour des personnes qui veulent simplement survoler le sujet sans entrer trop dans les détails. Il donne une très bonne impression de ce qu'était la vie à l'époque en plus du travail d'enquêteur de l'auteur qui donne même le nom d'un nouveau suspect et à la fin ses propres convictions concernant l'identité de Jack.Paul Roland s'évertue même sur la fin du livre à "démystifier" en quelque sorte l'histoire de l'Éventreur en avançant l'idée que Jack n'est responsable que de trois ou quatre morts sur les neuf qui ont pu lui être attribuées ; et que le meurtrier n'avait rien du gentleman timbré en haut de forme et cape noire sortant de la brume armé de son couteau pour trucider de la prostituée cette image et la légende qui va avec n'ayant été inventée que par les médias de l'époque qui ont contribué à forger le mythe.J'avoue avoir été un peu déçue par la fin parce que bon soyons honnête moi aussi j'adore la brume et la cape et le chapeau et tous les trucs que j'ai pu lire dessus en incluant of course mon Johnny Druitt préféré de feu la série Sanctuary. Je ne dis pas que je suis partisane des théories farfelus comme quoi un complot aurait été ourdi dans les tréfonds du gouvernement britannique ; mais un peu de mysticisme et de fantastique ne fait pas de mal et l'auteur a juste tué tout ça dans les dernières lignes de son livre. Mais hormis ça c'est un bon livre sur le sujet assez recherché bien que comme je l'ai dit une personne recherchant plus de détails devrait se tourner vers le livre de Sudgen. + Lire la suite

0 komentar:

Posting Komentar